Delirium de Lauren Oliver


delirium,-tome-1-844402

Genre: littérature jeunesse, dystopie
Étiquettes: Amour, Amour interdit, Société sous contrôle, Dystopie, Mensonge, Lavage de cerveau
Éditeur: 2012 black moon
  • Synopsis

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme la pire des maladies. Un monde où tous les jeunes subissent à leur majorité une opération du cerveau pour être immunisés. À quelques mois de ses dix-huit ans, Lena aspire presque à subir à son tour le Protocole car depuis toujours amour rime pour elle avec souffrance et danger. Jusqu’à ce qu’une rencontre inattendue fasse tout basculer. Avant, tout était simple, tout était organisé. Mais est-ce vraiment vivre que de laisser la société tout prévoir pour vous ? Vos amis, vos amours et votre avenir ? Imaginez qu’on vous prive de tout sentiment. Que la liberté ne soit plus qu’un vieux souvenir dénué de sens. Jusqu’où iriez-vous pour garder le droit d’aimer ? Plongez dans l’inoubliable trilogie DELIRIUM.

Extrait 
« Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge. »

  • Billet

J’étais sceptique au début, je trouvais que l’univers n’était pas très élaboré (et c’est le cas). J’ai eu du mal à entrer dedans. Ce livre se concentre sur les personnages et leurs sentiments. L’univers semblable au nôtre. L’histoire se passe à Portland , une ville entourée de frontières où la société dirige la vie de chacun. A l’extérieur vivent les invalides , des gens dirigés par leurs sentiments, décrits comme des sauvages. Tous doivent subir le protocole afin de vivre « heureux ».

Au début du livre, Lena, le personnage principal m’est apparue comme fade. En effet, comparée à son amie Hana, une jolie blonde au caractère bien marqué légèrement rebelle, la sage Léna ne brillait pas. Heureusement, elle va évoluer avec le déroulement de l’histoire. Dans ce premier tome, elle va remettre en doute ses certitudes à cause d’Hana (sa meilleure amie) et d’Alex. Alex est un jeune homme qui n’a pas subi l’opération. Il tombe amoureux de Léna et va progressivement lui faire repousser ses limites. Elle changera grâce à lui.

De son côté Hana vivra aussi sa rébellion en participant à des fêtes illégales, etc. Son point de vue est décrit plus longuement dans une nouvelle.

  • Points positifs

– Ecriture fluide, simple. C’est un livre vite lu.

-Personnages attachants.

-Fin intéressante

  • Points négatifs

– Univers limité. Celui-ci est centré sur l’amour considéré comme une maladie. En guise de descriptions , on a droit à une citation de leur « bible » en début de chaque chapitre que j’ai rapidement zappé.

– Début peu addictif.

 

 

Publicités

Publié par

Ewinaelle

Salut ! Je suis une dévoreuse de livres et une lectrice passionnée. J'ai l'impression de lire depuis toujours. C'est pour moi un moyen de m'évader du quotidien, de laisser libre cours à mon imagination débordante. Cela me détend et me procure un tas d'émotions. Depuis peu je "chronique" mes lectures pour d'une part pour m'en souvenir. Je lis tellement que j'oublie tout ! D'autre part, afin de partager mon avis avec vous. N'hésitez pas à me donner le vôtre, il m'intéresse.

2 réflexions au sujet de « Delirium de Lauren Oliver »

  1. C’est vrai que l’univers n’est pas vraiment poussée est que Lena peut paraitre au départ fade dû à son endoctrinement, mais au fil de la trilogie, elle évolue beaucoup. Je m’y suis beaucoup attachée. J’ai adoré ce premier tome !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s