Phobos, tome 2 de Victor Dixen

phobos-tome-2-701013

Genre: Science-fiction jeunesse
Étiquettes: Science-Fiction, Voyage dans l’espace, Amour, Dystopie, Speed Dating, Romance
Éditeur: 2015 Robert Laffont français
collection R
  • Synopsis

ILS CROYAIENT MAITRISER LEUR DESTIN.

Ils sont les douze pionniers du programme Genesis.
Ils pensaient avoir tiré un trait sur leurs vies d’avant, pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.

ELLE CROYAIT MAITRISER SES SENTIMENTS

Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour.
Elle pensait pouvoir ouvrir son cœur sans danger.
En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.

MEME SI LES SOUVENIRS TOURNENT AU SUPPLICE,
IL EST TROP TARD POUR OUBLIER.

  • Billet

J’ai largement préféré ce tome au précédent. L’intrigue est bien plus présente. Il y a davantage d’actions et de rebondissements.

On va suivre nos 12 pionniers sur Mars. Les couples établis vont peu à peu prendre possession des lieux. J’ai apprécié l’univers de ce livre. Je m’y voyais presque.

Il y a davantage d’échanges entre les personnages. Certains ressortent et les personnalités se dessinent plus clairement.

La fin est pleine de suspens. La dernière révélation m’a surprise, je ne m’y attendais pas du tout. J’ai hâte de lire la suite !

 

Publicités

Endgame, tome 1 : L’appel de James Frey et Nils Johnson-Shelton

51PC9YuoKGL._SX342_BO1,204,203,200_

Genre: Young adult
Étiquettes: Science-Fiction, Dystopie, Enigmes, Jeux, Épreuves, Survie de l’humanité
Éditeur: 2014 Gallimard français
  • Synopsis

ENDGAME EST UNE RÉALITÉ. ENDGAME A COMMENCÉ.

Douze jeunes élus, issus de peuples anciens.
L’humanité tout entière descend de leurs lignées, choisies il y a des milliers d’années.
Ils sont héritiers de la Terre. Pour la sauver, ils doivent se battre, résoudre la Grande Énigme.

L’un d’eux doit y parvenir, ou bien nous sommes tous perdus. Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques.
Ils ne sont pas immortels.
Traîtrise, courage, amitié, chacun suivra son propre chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions.
Il n’y aura qu’un seul vainqueur.
Une quête survoltée aux quatre coins du globe, menée par la plume nerveuse d’un grand auteur. Addictif !

  • Billet

Le début du livre nous explique Endgame. Chaque chapitre se concentre sur un joueur ou sur une alliance de joueurs. Ces 12 héros représentant leurs lignées et se battant pour la survie de celles-ci m’ont de suite fascinée. Ils sont décrits comme des assassins en puissance, élevés dans l’unique but de gagner l’Endgame. Cela en fait des personnages très sombres. Le seul petit bémol est que j’ai eu un peu de mal à retenir qui était chaque protagoniste.

Parlons des énigmes;

Je dois avouer ne pas avoir regardé les images de très près, je ne sais donc pas si elles pouvaient me faire comprendre quelque chose. Par contre, les indices « imprimés » dans la tête des joueurs n’ont eu aucun sens à mes yeux. Je me suis donc contentée de les accepter telles quelles ainsi que leurs solutions.  Celles-ci ont fait voyager nos joueurs à travers le monde et j’ai au moins apprécié cela.

J’ai trouvé l’histoire addictive mais la fin ne m’a pas convaincue. Peut-être est-ce parce que je n’étais pas attachée aux personnages ou que quelque chose m’échappe.

Les points positifs:

  • Petit côté mythologique.
  • Beaucoup d’actions, de confrontations.
  • Scénario plein de potentiel.

Les points négatifs:

  • Réactions des personnages peu crédibles : ils sont élevés pour l’Endgame, ce sont des tueurs, des psychopathes en puissance et pourtant ils font tous des alliances ! Quand ils ont l’occasion de se tuer, ils ne le font pas. Ils sont censés être surhumains mais le récit nous démontre tout le contraire.
  • Les énigmes.

En résumé, c’est un livre que j’ai apprécié auquel il manque un petit quelque chose pour en faire un coup de cœur.

 

Inhuman de Kat Falls

fetch,-tome-1---inhuman-539396-250-400

Genre: Littérature jeunesse, dystopie
Étiquettes: Science-Fiction, Aventure, Romance,Dystopie, Triangle amoureux, Young Adult
Éditeur: 2015 Milan française collection Macadam
  • Synopsis

Un mur.

Il suffit d’un mur pour couper le monde en deux.
D’un côté, la zone saine, civilisée. Le monde de Lane.
De l’autre, la zone sauvage, contaminée, dans laquelle les hommes se transforment en bêtes sauvages.
Passer de l’un à l’autre est illégal. Dangereux. Fou.

Pourtant, Lane va devoir franchir le mur. Pour sauver son père, elle n’a pas le choix.

Pour qu’il revienne, elle doit partir.

  • Billet

J’ai beaucoup aimé ce livre aux nombreuses qualités.

Le début est très accrocheur et m’a très rapidement plongée dans le récit.

L’univers post-apocalyptique est développé et bien décrit. Un virus s’est propagé sur terre,  la population a été décimée et ce qui en reste mute en animaux qui perdent peu à peu leur humanité et vivent dans la zone sauvage. Quelque personnes ont été sauvées pendant l’exode et vivent en sécurité derrière le mur.

Je me suis attachée aux personnages. Lane, notre héroïne est une adolescente qui a grandi à l’intérieur des murs avec les gens « sains ». Elle est naïve et a bon cœur. Elle n’hésitera pas à franchir le mur pour sauver son père.  J’ai adoré découvrir la zone sauvage à travers ses yeux.

Elle va rencontré 2 garçons, Everson qui est un garde de la limite du genre baraqué et mignon, un peu chevalier sur les bords et Rafe, le voyou par excellence. Ces 2 garçons ont des profils totalement opposés. L’association de ces 3 personnages qui mènent des vies très différentes est captivante. Je pense que le triangle amoureux qui s’installe entre eux apporte un « plus » à l’histoire.

L’écriture est bonne, rythmée , fluide, simple et agréable. Un page-turner que j’ai dévoré en 3 lectures.

J’ai vraiment hâte de retrouver ces personnages dans leurs futures aventures.

coupdecoeur1

 

Le fils de Lois Lowry

le-fils-655056-250-400

Genre: Littérature jeunesse, dystopie.
Étiquettes: Science-Fiction, Dystopie, Famille, Apprentissage, Force maléfique, Don
Éditeur: 2014 L’Ecole des loisirs français
collection Medium
  • Synopsis

Les pêcheurs l’ont surnommée Claire de l’eau. Quand ils l’ont arrachée aux flots et ramenée au village, la jeune naufragée ne se souvenait de rien, sauf de son prénom. Personne ne sait qu’elle a grandi dans la communauté, une société où les couleurs et les émotions sont interdites. Personne ne peut imaginer qu’elle a été programmée pour être mère porteuse, qu’elle a été inséminée à l’âge de quatorze ans, qu’elle a eu un fils, qu’on le lui a arraché. Depuis, Claire n’a plus jamais été la même, obsédée par cet enfant qu’elle a tenu une seule fois dans ses bras, hantée par ses boucles blondes et ses yeux clairs. Elle fera tout pour retrouver son fils, jusqu’à accepter un terrible sacrifice…

  • Billet

Quel plaisir de renouer avec l’univers de Lois Lowry. J’avais adoré « Le passeur », « L’élue » et « Le messager ». Ce livre nous permet de clôturer cette merveilleuse histoire. J’ en garde une excellente impression.

Le fils est un livre séparé en 3 parties:

La première:

On découvre Claire, une jeune adolescente mère porteuse. Elle est enceinte de son premier « produit » et se questionne sur le fonctionnement de sa société. Elle ressent un attachement anormal vis-à-vis de son fils.  L’histoire est contemporaine de celle de Jonas et se déroule au même endroit.  J’ai mis du temps à comprendre qui est le fils de Claire!

Cette partie m’a fait beaucoup de bien , j’ai adoré retrouver la communauté du passeur et ses personnages.

Seconde partie:

Claire est sauvée des décombres de son bateau et se retrouve dans un nouveau village. Malheureusement, cet incident va la rendre amnésique.   Claire va y passer quelques années de sa vie. Elle y arrivera amnésique et blessée et en repartira plus forte et déterminée à retrouver son fils.

L’auteure va nous décrire le fonctionnement de cette nouvelle micro-société. On y rencontre de nouveaux personnages intéressants.

Troisième partie:

Claire est partie en quête de son fils, pour le retrouver elle devra consentir à un énorme sacrifice. C’est là que le commissaire troqueur fait sa réapparition.  Les conséquences de ce troc empêcheront Claire de mener sa quête comme elle l’entendait.  Elle retrouve Gaby dans le village décrit dans  » Le messager ». On se souviendra de Matty, de l’arrivée de Jonas et de Kira…

La fin est simple et magnifique.

Je ne peux que vous recommander toute la quadrilogie de Lois lowry. C’est fluide, agréable et c’est une lecture qui fait du bien.

Si je peux vous donner un conseil, afin d’en comprendre toutes les subtilités. Ce serait de bien suivre l’ordre de lecture des livres  « Le passeur », « L’élue », « Le messager » et puis « Le fils ». En effet, si « Le fils » clôture l’histoire du « Passeur », il reprend également de nombreux éléments et personnages de « L’élue » et du « Messager ».

C’est un énorme coup de cœur pour moi.

coupdecoeur1

 

 

L’épreuve, Tome 2 : La Terre Brûlée de James Dashner

l-epreuve,-tome-2---la-terre-brulee-513087-250-400

Genre: Littérature jeunesse, dystopie
Étiquettes: Science-Fiction, Dystopie, Aventure,Action, Amitié, Épidemie
Éditeur: 2014 Editions France Loisirs français
  • Synopsis

Et si la vie était pire hors du labyrinthe ? Thomas en était sûr, la sortie du Labyrinthe marquerait la fin de l’Épreuve. Mais à l’extérieur il découvre un monde ravagé. La terre est dépeuplée, brûlée par un climat ardent. Plus de gouvernement, plus d’ordre…. et des hordes de gens infectés en proie à une folie meurtrière errent dans les villes en ruines. Au lieu de la liberté espérée, Thomas se trouve confronté à un nouveau défi démoniaque. Au cœur de cette Terre Brûlée, parviendra-t-il enfin à trouver la paix… et un peu d’amour ?

  • Billet

On reprend le récit là où on l’avait laissé. Les blocards se sont enfuis du labyrinthe , ils sont en sécurité. Très vite, l’histoire démarre et les événements s’enchaînent; de nouveaux mystères apparaissent. On ne peut pas dire que le début manque d’action. C’est accrocheur et j’ai très vite adhéré à cette lecture.

Vers le milieu du livre, mon intérêt a malheureusement diminué. Le voyage dans la terre brûlée m’a semblé interminable. Il y avait énormément d’informations, d’énigmes et de revirements. Le mystère semblait s’épaissir au lieu de se dénouer.

La fin est intéressante bien que peu surprenante, elle m’a donné envie de connaître la suite.

Les personnages:

Comme dans le premier tome, il y en a énormément et beaucoup ne sont que des « figurants ». Il y en a tellement; que les morts ne m’ont fait ni chaud ni froid. Je ne m’y suis guère attachée davantage.

Le thème du périple dans une terre dévastée est peu original, j’ai moins apprécié ce livre que le précédent.

En résumé, c’est une lecture sympathique même si Le labyrinthe reste mon tome préféré.

 

 

Partials de Dan Wells

partials,-tome-1---partials-387146-250-400

Genre: Littérature jeunesse, dystopie
Étiquettes: Dystopie, Aventure, Science-Fiction,Univers post-apocalyptique, Action,Young Adult
Éditeur: 2015 Le Livre de Poche français
  • Synopsis

2076. La guerre contre les Partials, ces êtres génétiquement modifiés, a décimé la quasi-totalité de la planète. Quarante mille humains survivent sur l’île de long island sous la férule d’un Sénat autoritaire tandis que le virus RM reste sans antidote. Les nouveaux-nés vivent moins d’une journée, si ce n’est quelques minutes. La population déjà très éprouvé est désormais traumatisée par la loi espoir: toute jeune fille dès 18 ans, aura l’obligation de tomber enceinte.
Le combat de Kira Walker, étudiante en médecine, commence à cet instant. Ses ennemis ne sont pas les Partials mais le RM. Son obsession ne concerne pas la dérive fasciste du Sénat mais une folle hypothèse scientifique. Kira décide de suivre son intuition au risque de devenir une hors-la-loi ou que les Partials ne la tuent…

  • Billet

Partials est une dystopie que j’ai particulièrement appréciée. J’ai été directement happée par l’histoire qui commence en force avec du rythme et de l’action. L’histoire s’installe et les événements s’enchaînent naturellement. L’univers est très bien construit. L’intrigue est complexe et donc passionnante. Je ne me suis pas ennuyée une seconde.

Kira focalise son énergie à trouver un remède au RM au détriment des lois du Sénat. J’ai aimé son combat, sa détermination.  Samm et Xochi sont également des personnages qui m’ont marqué. J’ai moins accroché avec Marcus le copain de kira qui manque « d’un brin de folie » à mon goût.  Bref les personnages sont intéressants mais pas toujours très développés. Du coup, ils gardent une part de mystère. J’espère qu’ils me surprendront dans les prochains tomes.

Je recommande cette dystopie à tous les amateurs du genre, et je file me replonger dans le second tome !

coupdecoeur1

La Sélection, Tome 4 : L’Héritière de Kiera Cass

la-selection,-tome-4---l-heritiere-607204-250-400
Genre: littérature jeunesse
Étiquettes: Romance, Princesses, Compétition,Amour, Télé-réalité, Young Adult
Éditeur: 2015 Robert Laffont française
collection R
  • Synopsis

UNE NOUVELLE SELECTION COMMENCE
Vingt ans après la Sélection d’America Singer, et malgré l’abolition des castes, la famille royale d’Illéa doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l’heure est venue de lancer une nouvelle sélection.

A dix-huit ans, la princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l’est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l’a même jamais effleurée. Quand elle consent finalement à ce que ses parents lui organisent une Sélection, Eadlyn voit son quotidien bouleversé par l’arrivée de ses 35 prétendants et la folie médiatique qui l’accompagne. Mais entre les raisons du cœur et la raison d’Etat, la Princesse va devoir faire ses choix, et, au fil des semaines, se prendre à ce jeu dont dépend l’avenir d’Illéa…

  • Billet

Je viens de terminer ma lecture sur un long cri ! Je n’ai pas vu venir la fin et j’ai tellement envie de connaître la suite. L’héritière est un de ces livres dont on économise les pages tant on passe un bon moment de lecture. Une fois de plus la magie de l’écriture de « Kiera Cass » à opéré sur moi. L’univers de la Sélection me manque déjà! 

Les personnages sont attachants, tous très intéressants. L’histoire est captivante, j’en voulais toujours plus. Il est vraiment difficile de lâcher ce livre, je m’en suis aperçue à 3h37 du matin! J’ai préféré cette sélection à la précédente grâce à Eadlyn. Elle a une personnalité assez atypique pour une héroïne de roman YA .

Bref, si vous avez aimé les livres de la saga « Sélection » vous adorerez celui-ci!  C’est un gros coup de cœur pour moi ! N’hésitez plus!

coupdecoeur1