Delirium de Lauren Oliver


delirium,-tome-1-844402

Genre: littérature jeunesse, dystopie
Étiquettes: Amour, Amour interdit, Société sous contrôle, Dystopie, Mensonge, Lavage de cerveau
Éditeur: 2012 black moon
  • Synopsis

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme la pire des maladies. Un monde où tous les jeunes subissent à leur majorité une opération du cerveau pour être immunisés. À quelques mois de ses dix-huit ans, Lena aspire presque à subir à son tour le Protocole car depuis toujours amour rime pour elle avec souffrance et danger. Jusqu’à ce qu’une rencontre inattendue fasse tout basculer. Avant, tout était simple, tout était organisé. Mais est-ce vraiment vivre que de laisser la société tout prévoir pour vous ? Vos amis, vos amours et votre avenir ? Imaginez qu’on vous prive de tout sentiment. Que la liberté ne soit plus qu’un vieux souvenir dénué de sens. Jusqu’où iriez-vous pour garder le droit d’aimer ? Plongez dans l’inoubliable trilogie DELIRIUM.

Extrait 
« Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge. »

  • Billet

J’étais sceptique au début, je trouvais que l’univers n’était pas très élaboré (et c’est le cas). J’ai eu du mal à entrer dedans. Ce livre se concentre sur les personnages et leurs sentiments. L’univers semblable au nôtre. L’histoire se passe à Portland , une ville entourée de frontières où la société dirige la vie de chacun. A l’extérieur vivent les invalides , des gens dirigés par leurs sentiments, décrits comme des sauvages. Tous doivent subir le protocole afin de vivre « heureux ».

Au début du livre, Lena, le personnage principal m’est apparue comme fade. En effet, comparée à son amie Hana, une jolie blonde au caractère bien marqué légèrement rebelle, la sage Léna ne brillait pas. Heureusement, elle va évoluer avec le déroulement de l’histoire. Dans ce premier tome, elle va remettre en doute ses certitudes à cause d’Hana (sa meilleure amie) et d’Alex. Alex est un jeune homme qui n’a pas subi l’opération. Il tombe amoureux de Léna et va progressivement lui faire repousser ses limites. Elle changera grâce à lui.

De son côté Hana vivra aussi sa rébellion en participant à des fêtes illégales, etc. Son point de vue est décrit plus longuement dans une nouvelle.

  • Points positifs

– Ecriture fluide, simple. C’est un livre vite lu.

-Personnages attachants.

-Fin intéressante

  • Points négatifs

– Univers limité. Celui-ci est centré sur l’amour considéré comme une maladie. En guise de descriptions , on a droit à une citation de leur « bible » en début de chaque chapitre que j’ai rapidement zappé.

– Début peu addictif.

 

 

Publicités

Enclave de Ann Aguirre

logo_113339

Genre: littérature jeunesse, dystopie, science-fiction
Étiquettes: Science-Fiction, Dystopie, Aventure,Romance, Horreur, Monstres
Éditeur: 2013 black moon
  • Synopsis

La guerre. Les épidémies. En un mot : l’apocalypse. La surface de la terre est devenue inhabitable. Les rares survivants se sont réfugiés dans le monde d’En-Dessous, à l’abri d’enclaves souterraines reliées par des tunnels. Trèfle a toujours connu la loi de l’enclave. Elle y a toujours obéi sans discuter. Elle est devenue Chasseuse. Le rêve de sa vie. Avec Del, son coéquipier, elle se voit investie d’une nouvelle mission : protéger l’enclave de la menace constante des Monstres anthropophages qui errent En-Dessous. Mais si Trèfle est docile, elle n’est pas aveugle. Et le courage qu’elle mettait au service de la loi qui régit la vie dans son enclave va l’entraîner à se rebeller. Car au nom de cette loi, les Anciens condamnent des innocents. Après le massacre d’une enclave voisine, Trèfle fait une découverte qui lui glace le sang : les Monstres sont devenus intelligents. Pourtant, les Anciens ignorent ses avertissements. Pire, pour la faire taire, ils s’en prennent à l’un de ses amis. Trèfle n’y tient plus. Elle prend sa défense. Mais en se dénonçant pour un crime que personne n’a commis, elle est bannie avec Del. Cet exil vaut une condamnation à mort. Malgré cela, Del va lui apprendre que les mensonges des Anciens vont encore plus loin que ce qu’elle croyait, et que l’espoir brille peut-être au bout du tunnel…

  • Billet

Je me suis lancée dans ce livre sans même avoir lu le résumé et j’ai été agréablement surprise !

L’ héroïne vit dans une société post apocalyptique qui s’est réfugiée dans les tunnels. Les habitants de cette « ville » ne savent rien du dessus. Ils ne vivent pas très vieux, chaque habitant a un rôle précis. En effet, cette société est divisée en caste , il y a les géniteurs, les chasseurs et les ouvriers. Trèfle est une adolescente au caractère fort qui devient une chasseuse. Elle est en binôme avec le mystérieux Del qui avait été retrouvé dans les tunnels lorsqu’il était enfant. on découvrira son histoire au fil des pages.  Leur mission est assez basique, ils doivent ramener de la nourriture et tuer les monstres pour éviter qu’ils ne s’attaquent à l’enclave. La première partie du livre se déroule sous terre et la seconde sur terre. Trèfle découvrira que le monde du dessus est vivable et c’est là que se déroulera la suite de son aventure.

J’ai beaucoup apprécié ce livre. Il y a beaucoup d’actions, de combats. Je suis restée sur ma faim quant à l’univers avec de nombreuses questions en suspens. A peine avais-je refermé le premier tome que je dévorais le second.

  • Points positifs 

– L’univers me plaît, héroïne qui vit sous terre et qui découvre qu’une autre vie est possible. J’adore les dystopies ❤

– Le côté science-fiction avec les monstres ajoute juste ce qu’il faut d’angoisse et de piment !

– L’écriture simple et rythmée, j’ai été directement conquise, intégrée à cet univers. Le plus difficile; c’est de refermer le livre tant, on a envie de connaître la suite.

C’est mon coup de cœur d’octobre !

coupdecoeur1

Divergente 3: allégeance de Veronica Roth

 divergente,-tome-3---allegeance-431540

Genre: littérature jeunesse
Étiquettes: Amour, Dystopie, Monde post-apocalyptique, Science-Fiction,Divergents, Courage
Éditeur: 2014 Nathan français
  • Synopsis ( spoiler)

Tris et ses alliés ont renversé leurs ennemis, mais le combat ne s’arrête pas là : la ville a été mise à sac par la guerre. La société en laquelle elle croyait autrefois est rongée par la violence et les luttes de pouvoir.

Quand on lui offre une chance d’explorer le monde au-delà des limites qu’elle connaît, Tris est prëte. Peut-être qu’au-delà des frontières, Tobias et elle trouveront une nouvelle vie, sans mensonges ni trahisons. Mais le monde qu’il découvrent au-delà de la Clôture ne correspond en rien à ce qu’on leur a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, fait partie d’une expérience censée sauver l’humanité contre sa propre dégénérescence. Mais l’Humanité peut-être être sauvée contre elle-même ?

  • Billet  (Attention SPOILER)

Grande nouveauté dans le style d’écriture de cette saga; on alterne les narrateurs. Tris étant le narrateur des deux premiers volets, c’est de son point de vue que l’on vivait l’histoire. Tobias devient également narrateur.  Je trouve cela original, car d’habitude le point de vue du second personnage principal est expliqué dans un tome hors-série.  Mais surtout, je trouve ça déplaisant et peu pratique. Cette histoire de changements de narrateur m’a pris la tête. J’oubliais tout le temps qui parlait et le style ne changeant pas d’un iota quand c’est tris ou Tobias , je ne m’y retrouvais pas. J’ai eu du mal à suivre, tant l’histoire était éparpillée.

Si le tome précédent manquait d’originalité , ce n’est pas le cas de celui-ci.

Je n’avais pas lu le résumé et arrivée à la page 100, je me dis que je m’ennuie! C’est bien la première fois que ça m’arrive pendant la lecture du dernier tome d’une trilogie!  Je trouve qu’avec la découverte du monde au-delà de la clôture qui éclate, le livre perd tout son intérêt . On sait ce qu’il y a hors des frontières de la ville et rien ne se passe. On subit beaucoup de descriptions, l’action retombe et je me demande quelles questions restent ouvertes et rien d’exaltant ne me vient. A partir de là , on comprend que la suite concernera l’avenir de la ville d’origine de Tris et celui des personnages (que vont-ils faire maintenant qu’ils savent…)  Bref, mon intérêt était retombé. J’ai trouvé que le tiers du livre tirait en longueur.

J’ai continué à lire et c’est redevenu prenant avec de l’action, de la révolte et surtout beaucoup de problèmes de couple pour Tobias et Tris ( ça c’est barbant à force ! ).   Et là vient la fin, le drame ,l’horreur, ! Ce livre a failli me filer des insomnies et pas par passion ! Presque tous les personnages audacieux du début sont morts et l’auteur ne s’arrête pas là. Elle tue l’un des deux personnages principaux , à croire que c’est pour ça qu’elle a ajouté un narrateur.   L’épilogue permet tout juste d’éviter la crise de nerfs. La fin m’est restée sur l’estomac , je la trouve dérangeante avec une morale peu fréquente dans ce genre littéraire. ( Morale : »On perd tous quelqu’un, on doit faire son deuil et la vie continue »)

C’est vrai qu’en young-adult , il y a souvent un décès à la fin du livre mais c’est souvent un personnage secondaire et ça passe tout seul.  Ici ce n’est pas le cas !

Je crois que le plus pénible , ce fut de lire les derniers chapitres , une fois l’action passée. Certe,  on a toutes les explications sur la société et son avenir mais je n’arrivais plus à me concentrer; j’étais sous le choc du décès de l’héroïne !

  • Points négatifs

– Ajout d’un narrateur.

– Longueurs dans les descriptions.

– Personnages complètement perdus ,se remettant en question trop souvent à mon goût.

– Morale de l’histoire déplaisante. Pour moi, c’est une trilogie qui se termine mal.

  • Points positifs 

– Le livre est abouti, aucune question ne reste sans réponse.

– Je trouve que le côté dystopique était bien élaboré , très documenté.

– Original.

– J’ai bien aimé la trilogie, bien que la fin ne me convienne pas mais c’est mon avis personnel.

 

 

Divergente 2: les insurgés de Véronica Roth

80580594_o

Genre: littérature jeunesse
Étiquettes: Dystopie, Amour, Factions, Science-Fiction, Romance, Survie
Éditeur: 2014 Nathan français
  • Synopsis

Un choix peut vous transformer ― ou encore vous détruire. Mais chaque choix comporte son lot de conséquences, et alors qu’elle est entourée d’une vague de mécontentement au sein des factions, Tris Prior doit encore essayer de sauver ceux qu’elle aime ― ainsi qu’elle-même ― tout en luttant contre des questions de douleur et de pardon, d’identité et de loyauté, de politique et d’amour.
Le jour de l’initiation de Tris aurait dû être marqué par la célébration et la victoire auprès de sa faction; au contraire, cette journée se termina par des horreurs indescriptibles. La guerre menace d’éclater alors que le conflit croît entre les factions aux idéologies différentes. Et en temps de guerre, les camps se forment, les secrets émergent et les choix se font de plus en plus irrévocables ― et d’autant plus puissants. Transformée par ses propres décisions, mais aussi rongée par la douleur et les remords, des découvertes radicales et des relations changeantes, Tris devra embrasser pleinement sa Divergence, même si elle n’a pas conscience de ce qu’elle pourrait perdre en suivant cette voie.

  • Billet

Ce livre commence exactement où se termine le premier. Du coup, il vaut mieux les lire à la suite pour ne rien oublier. Aucun rappel ne nous est fourni.

Ce tome décrit beaucoup les autres factions , on en apprend davantage sur leur mode de vie sans pour autant tiré en longueur. Tris a une passe difficile , elle se sent coupable d’avoir tué son ami dans le tome 1, ça va la pousser à mentir. Par conséquent, la relation amoureuse de tris et Tobias rencontre des difficultés.

  • Neutre

Comme dans le deuxième tome d’ Hunger Games et d’Inside out , ce deuxième volet est le tome de la révolte où la société établie est remise en question. Ce livre suit parfaitement les codes de la « dystopie jeune adulte ». Si bien que j’ai eu l’impression de « déjà-vu » à de nombreuses reprises. J’ai été étonnée de rencontrer beaucoup de points communs avec le deuxième tome d’Inside out que je viens de lire récemment.

Par exemple:

-Une histoire de filiation difficile pour l’un des personnages principaux:  dans notre cas, il s’agit de Tobias et de son père dans le tome 1 et puis de Tobias et sa mère.

-C’est la remise en question de la personnalité de l’héroïne.

– Beaucoup d’actions, de rebondissements, de situations « délicates » pour l’héroïne.

– La romance entre les 2 personnages principaux qui rencontre des difficultés.

-Le combat final et le dilemme de Tris me rappelle un autre livre mais je n’arrive pas à me souvenir duquel !

… Déjà-vu ! Déjà lu :p

 

  • Point négatif

– Impression de « déjà lu »et donc manque d’originalité.

– On a parfois envie de secouer Tris pour qu’elle passe à autre chose (par rapport à son  sentiment de culpabilité).

  • Points positifs 

– Ça reste une histoire très agréable à lire.

– Les personnages sont toujours aussi bien , ils nous surprennent.

– Les actions s’enchaînent , on est captivé .

– La dystopie gagne en profondeur, on apprend beaucoup sur les factions, sur la société.

– L’écriture est toujours très fluide et je ne me suis pas ennuyée une seconde.

 

Une fois de plus, Tris va nous emporter dans une histoire passionnante, pleine de rebondissements !  J’ai dévoré le livre jusqu’à la dernière page.

J’enchaîne directement avec le tome 3 !

 

coupdecoeur1

Divergente de Veronica Roth

divergente-3239883

Genre: littérature jeunesse
Étiquettes: science-fiction, dystopie, amour, choix, courage, action
Éditeur: 2014 Nathan français
  • Synopsis

Dans un monde où on ne peut appartenir qu’à une seule faction parmi 5, une jeune fille apporte le chaos.
Dans un Chicago post-apocalyptique, la société est divisée en 5 factions : les Altruistes, les Audacieux, les Sincères, les Érudits et les Fraternels. Chacune est consacrée au culte d’une vertu dans l’espoir de créer une civilisation parfaite.
Les enfants grandissent dans la faction où ils sont nés. À 16 ans ils doivent choisir quelle sera la leur, pour la vie. Avant de prendre cette décision, ils passent des tests pour connaître la vertu la plus proche de leur personnalité.
Pour Beatrice, issue d’une famille Altruiste, le choix s’annonce plus difficile encore. Son choix ne sera pas sans conséquences. Il apportera le chaos mais lui fera aussi découvrir l’amour…

  • Billet

Ce best seller me tentait vraiment beaucoup. D’autant plus que j’avais vu le film au cinéma et qu’il m’avait beaucoup plu. Je partais donc de l’idée préconçue que comme toujours le livre serait meilleur que le film.  Eh bien ,je dois dire que le film est très bien réalisé et suit de très près le livre. Je n’ai d’ailleurs pas pu trouver de différence entre les deux. C’est une déception pour moi mais minime, car comme je le dis plus tôt j’avais adoré le film . Bon, revenons à ce bouquin , je l’ai trouvé un peu long dans les premiers chapitres, et puis j’ai été passionnée , captivée. J’ai été conquise par l’univers de ce livre. Tris est le personnage typique des dystopies en littérature jeunesse, ce qui ne me pose pas de problème (je les aime trop :p). J’ai pu m’identifier aux personnages.  C’est un coup de cœur pour moi . Je dévorerai la suite avec avidité!

  • Point négatif

– Il ne faut pas regarder le film avant de lire le livre . Ils sont tellement proches que  cela diminue l’intérêt de la lecture après coup. je trouve que le livre ne propose pas davantage de descriptions que le film.

  • Points positifs 

-La dystopie est bien aboutie : on rentre dans un univers bien défini

-Les personnages me plaisent: je trouve qu’ils ont des personnalités intéressantes .

-Le style d’écriture est très fluide, simple. Ce qui en fait un livre très accessible pour tout type de lecteur.

– L’air de rien, les actions s’enchaînent . On ne s’ennuie jamais.

-L’histoire d’amour entre Tris et Quatre: on reste dans le suspens assez longtemps quant aux sentiments de Quatre envers Tris, ce n’est pas trop niais.

 

En résumé, n’hésitez pas, c’est vite lu et très agréable!

coupdecoeur1

 

L’élue de Kiera Cass (La sélection tome 3)

l-elue
Genre: littérature jeunesse
Étiquettes: triangle amoureux, amour,compétition, royauté, castes, romance.
Éditeur: Robert Laffont ; Collection R
  • Synopsis

UNE SEULE CANDIDATE SERA COURONNÉE

Trois cents ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l’oubli.
De leurs ruines est née Illéa, une monarchie de castes.
Mais un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne.

La Sélection a bouleversé la vie de trente-cinq jeunes filles. Déchirées entre amitié et rivalité, les quatre candidates encore en lice resteront liées par les épreuves qu’elles ont dû surmonter ensemble. Entre les intrigues amoureuses et celles de la cour, c’est une lutte de tous les instants pour demeurer fidèles à leurs idéaux.
America n’aurait jamais pensé être si près de la couronne, ni du cœur du Prince Maxon. A quelques jours du terme de la compétition, tandis que l’insurrection fait rage aux portes du Palais, l’heure du choix a sonné.
Car il ne doit en rester qu’une…

  • Billet

Dans ce tome , les relations entre candidates changent, évoluent de manière positive. On découvre une nouvelle facette de la personnalité de Céleste que l’on finit par beaucoup apprécié. kriss nous surprend également (surtout à la fin). J’ai apprécié découvrir les motivations personnelles des concurrentes.

On continue d’en apprendre davantage sur les renégats du nord. Au contraire des renégats du sud qui reste « des brutes » dont les intentions sont de tuer, de mettre le pays sens dessus dessous , mais encore?

Daphné, la princesse de France sera mentionnée, c’est un personnage secondaire voire presque inexistant. Mais je le précise car c’est un personnage important dans le hors-série « Le prince ».

Dans ce tome America va s’impliquer de plus en plus dans la politique, se mettant souvent dans des situations délicates. Notre héroïne se rebelle, se montre forte et assume ses choix.

  • Points négatifs
  1. La politique: la conclusion est légère, nous donnant peu d’informations sur la suite des événements.  Autant finir par une phrase bateau du genre  » et ils finirent tous heureux …  » !
  2. Les renégats du sud : les descriptions sont pauvres, ils gardent un rôle identique d’un tome à l’autre, on n’en sait pas assez.

 

  • Points positifs
  1. Les personnages: America évolue, la véritable personnalité de Céleste est dévoilée, on en apprend plus sur Nathalie , kriss et Elise, mais c’est moins surprenant.
  2. Le contexte dystopique est développé.
  3. La romance est bien menée.
  4. L’histoire est pleine d’actions et de rebondissements. On va de surprise en surprise.

 

En résumé, Ce livre est vraiment sympa, je dirais même meilleur que le tome 2. Il nous apporte les réponses aux questions que l’on se posait durant la lecture des livres précédents.  Il propose davantage d’action. Le côté dystopique est davantage développé même si la fin nous laisse un peu sur notre faim question politique. La romance est bien menée jusqu’à la dernière page, sa conclusion m’a plu.

Encore un livre dévoré en quelques heures ! J’ai été captivée jusqu’à la fin.

coupdecoeur1

L’élite de Kiera Cass (La sélection tome 2)

51xT5ppGtcL._
Genre: littérature jeunesse
Étiquettes: dystopie, amour, triangle amoureux, compétition, castes
Éditeur: Robert Laffont ; Collection R
  • Synopsis

La Sélection de 35 candidates s’est réduite comme peau de chagrin, et désormais l’Élite restante n’est plus composée que de 6 prétendantes. L’enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu’elles sont les mieux à même de monter sur le trône d’Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber.
Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d’enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales… Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie…

  • Billet

Le résumé me semble suffisant , il est difficile d’en dire plus sans spoiler. Dans ce tome , on en apprend davantage sur les personnages , sur leurs personnalités. Le thème de ce deuxième livre est clairement le triangle amoureux.

Ayant lu le tome 1, je savais que ce livre ne pourrait que me plaire. Effectivement, je l’ai lu en moins de 24 h, dévorant chaque page avec avidité (même de nuit !). Je n’ai pu attendre la fin du livre avant d’exprimer mon addiction sur le web. Ce livre est captivant ,son style facile à lire et léger. Les personnages sont attachants, on peut facilement s’identifier à l’héroïne tant ses réactions sont humaines. Les personnages secondaires ne sont pas négligés. Après la lecture du livre , on a l’impression de tous les connaitre.

  • Points négatifs

– Scénario:

  1. Les personnages: sont parfois irritants, leurs réactions peu rationnelles, leurs intentions floues.

Exemple : Héroïne dont les sentiments sont tellement changeants qu’on a parfois du mal à la suivre. Une fois elle aime Maxon et 10 lignes plus tard elle choisit Aspen et ça continue ainsi non stop. Son indécision peut « frustrer »

Autre exemple: Pour quelle raison Aspen continue-t-il de l’aimer ? Il est difficile d’imaginer quelqu’un supportant cette situation et qui en redemanderait.

  • Points positifs

– Scénario:

  1. La société imaginée par l’auteure divisée en castes, la dictature , les attaques de renégats: c’est captivant !
  2. Les personnages : ils sont tous assez élaborés, avec des personnalités différentes.
  3. Le scénario est addictif, on se pose des questions et on veut connaitre la suite. On possède peu d’informations sur les renégats, mais justement ça nous fait réfléchir et imaginer…

– Ecriture : fluide, rythme de l’histoire soutenu, descriptions agréables permettant de s’imaginer les lieux , les tenues, …

Ce livre est un coup de cœur, on plonge rapidement dans et bouquin et on ne le lâche plus!

coupdecoeur1